Les Anciens du Stade de Reims

http://anciensdusdr.free.fr

Sylvain Didot au Stade Briochin

Par vincent • 17 juin, 2011 • Catégorie: Revue de Presse

Sylvain Didot
Sylvain Didot , le nouvel entraîneur , aux côtés du Président Guillaume Allano.

(Source: Le Telegramme.com du 16 Juin 2011)

Hier soir, il a été officiellement présenté à ses futurs coéquipiers et déjà dirigeants. À 35 ans, Sylvain Didot va débuter sa carrière d‘entraîneur au Stade Briochin. Fonction qu’il cumulera avec celle de joueur.
Les joues sont creusées, l’allure svelte. Sylvain Didot n’est pas homme d’excès, cela se voit. Le Paimpolais, pour tout dire, est le même qu’il y a une poignée d’années, quand il défendait les couleurs du Stade Brestois, de Toulouse ou de Reims. Le compteur affiche 24 matchs de Ligue 1 et 162 en Ligue 2. Le caractère, lui aussi, est sans équivoque. «J’ai toujours été un leader», assume le gaucher au jeu délié.

Jouer avant de parler

Capitaine au Stade de Reims ( 2004-2009 , 129 matchs avec le Stade de Reims et 7 buts marqués ), le grand frère d’Étienne s’est fixé un premier objectif au Stade Briochin: «J’aimerais que l’équipe ait mon tempérament, que les joueurs mettent de l’intensité à l’entraînement comme en match.» Une philosophie de la gagne qui ne l’empêche pas de manier une prudence de bon aloi au moment d’évoquer les ambitions à venir. Même si la place du Stade Briochin, sur la carte du football breton, n’est pas en DSE, pas question ici d’annoncer une remontée immédiate. Trois nouveaux joueurs se sont déjà engagés (le gardien Fred Lozac’h ainsi que les jeunes Thomas Conan et Fabien Dugza). D’autres suivront bientôt puisque les équipesA et Bpourront chacune aligner six mutés. «Mais la saison dernière, et même celles qui ont précédé, ont été trop compliquées pour se permettre d’annoncer quoi que ce soit.»

«Il fait l’unanimité»

Guillaume Allanou, son jeune président, fixe l’objectif raisonnable «d’une remontée dans les deux ans». «Sylvain, poursuit-il, fait déjà l’unanimité au sein du club. On s’est fixé ensemble un projet à moyen terme. Il faut lui laisser le temps de prendre ses marques. J’espère qu’il va nous apporter l’envie et l’allant qui nous manquaient. Après, si ça veut rigoler…» Titulaire du Diplôme d’entraîneur de football (DEF), diplôme qu’il lui reste seulement à valider, Sylvain Didot s’est imaginé très tôt dans la peau d’un entraîneur. «J’ai passé le tronc commun du BE1 à 20 ans, quand j’évoluais encore à Brest.» Formé à Guingamp, il y fut bercé par les préceptes d’Yvon Schmitt avant d’apprécier ses collaborations avec Érick Mombaerts à Toulouse et Thierry Froger à Reims. À Saint-Brieuc, puisqu’il continuera de jouer, il sera assisté d’Alain Denis. «On fera un premier bilan après sept ou huit journées.»

«L’envie de se dépasser»

Retombé en DSE, le Stade Briochin veut rebondir. Son organigramme a d’ailleurs été remanié avec les nominations de Thierry Bernard à la tête de U15 et de Jérôme David au chevet des U19 (Christophe Rosello continuera d’encadrer la réserve, promue en DSR). «Michel Renault sera le coordinateur sportif du club, des jeunes jusqu’à la réserve, afin que je me concentre sur l’équipe première. J’espère que je donnerai aux joueurs l’envie de se dépasser.» Sa propre envie ne fait effectivement aucun doute.

vincent est le webmaster de http://anciensdusdr.free.fr
Email à cet auteur | Tous les Articles par vincent

Laisser un Commentaire