Les Anciens du Stade de Reims

http://anciensdusdr.free.fr

Le Stade de Reims et la Coupe Gambardella

Par JF • 30 avr, 2014 • Catégorie: Le saviez vous ?!

Ce samedi 03 Mai 2014 , au Stade de France en lever de rideau de la Finale de la Coupe de France Guingamp – Rennes , l’équipe des juniors du Stade de Reims participera pour la cinquième fois de l’histoire du club à la Finale de la Coupe Gambardella , contre l’ A.J.  Auxerre . Nous leur souhaitons bonne chance . Voici un petit historique de nos quatre précédentes finales .

1955-56 : A.S. Troyes – Stade de Reims : 2-1 ( Source : Site de l’ESTAC ).


Le 27 mai 1956, à Colombes, deux équipes troyennes sont en finale ! L’équipe professionnelle de l’ASTS, d’abord, s’oppose à Sedan en finale de la Coupe de France. Les Troyens de Roger Courtois seront malheureusement battus par les Sedanais 3-1. En baisser de rideau, ensuite, les juniors troyens rencontrent le Stade de Reims en finale de la Coupe Emmanuel-Gambardella.

Un certain Marcel Artélésa

Devant tous les supporters troyens demeurés au stade pour encourager les jeunes de Louis Tolvay, le match est longtemps équilibré, jusqu’à la 44e minute, au moment où Gougaud, l’ailier gauche de l’ASTS trouve son avant-centre, Béati, dans la profondeur pour l’ouverture du score. Durant cette première période, on avait remarqué la puissance de Mangenot, l’arrière central troyen et la force de frappe de balle du demi aubois, Artélésa. Chez les Marnais, le danger venait de Raymond Bliard, le frère de l’international du Stade de Reims, René, et Michel Batteux, cousin de l’entraîneur rémois, Albert.

En deuxième mi-temps, jouant adossé au vent, les Troyens prennent l’emprise sur le match et, à la 68’, à la suite d’un mouvement de la gauche vers la droite, l’ailier droit de l’ASTS, Artaux, bat le gardien marnais Grosso et donne un avantage plus substantiel à son équipe. Mais Reims tente le tout pour le tout pour revenir. Bliard multiplie les offensives, bien soutenu par son arrière central Fouet. A la 74’, Bliard sert son ailier gauche Debordeaux qui réduit la marque. Néanmoins, l’ASTS ne se laisse pas surprendre une nouvelle fois et Jean Diébold, le capitaine, n’est pas loin de marquer un troisième but. Son centre tir flirte avec la barre transversale rémoise avant de sortir. Reims manque de peu l’égalisation à la 88’, et Mourier, le portier aubois, du bout des doigts réussit à détourner le ballon. Finalement, les Troyens s’imposent et ont droit à un tour d’honneur. L’ASTS se console avec cette victoire dans la coupe nationale des juniors. (La coupe Gambardella de l’époque était en cristal)

Pour en arriver jusqu’à ce succès, les garçons de Tolvay avaient sorti Vincennes en 64e, l’UA 16e en 32e (3-0), le FC Sochaux en 16e (6-3), Nîmes Olympique en 8e (3-0), le RC Strasbourg en quart (2-0) et Toulouse FC en demie (4-3).

Un an plus tard, les Troyens, avec pratiquement la même équipe, parviendront de nouveau en finale, mais s’inclineront, au Parc des Princes, face au RC Lens, 3-0.

La fiche de la finale

ASTS bat Stade de Reims 2-1 (1-0)

Stade Olympique de Colombes – Baisser de rideau de la finale de la Coupe de France ASTS-Sedan (47258 spectateurs) – Arbitrage de M. Besset, assisté de MM. Nordest et Branca.

Buts : Béati (44’) et Artaux (68’) pour l’ASTS,  Debordeaux (74’) pour Reims.

ASTS : Mourier – Recchia, Mangenot, Horiot – Artelesa, Cavarec – Artaux, Jean Diébold, Béati, Creux, Gougaud. Remplaçant : Muccioli. Entraîneur : Louis Tolvay. (dirigeants : André Demonsand et Louis Sirot).

Stade de Reims : Grosso – Cabourg, Fouet, Klein – Vialle, Gourlin – Lemaire, Leibel, Raymond Bliard, Michel Batteux, Debordeaux.

1963-64 : Stade de Reims – A.S. Saint-Etienne : 4-3 ( Sources : L’Union du 30/04/14 et « Stade de Reims , une histoire sans fin » de Tony Verbicaro) .

gambar 64


«  Au Parc des Princes , le 31 Mai 1964 , les joueurs entraînés par Prosdocimi retrouvent leurs homologues de Saint-Etienne . Ils entrent parfaitement dans la partie et grâce à des buts de Wrobel (1re) , Lescarret (27è) , Béchard (38è) et un but contre son camp de Auliac (38è) sur un tir tendu de Masclaux , les Rémois mènent 4-1 à la pause , les Stéphanois ayant réduit le score à la 41ème minute par Champion . Les Champenois , par Wrobel ont l’occasion de marquer un cinquième but dés la reprise . Mais ce sont au contraire les Verts qui reviennent peu à peu grâce à un doublé de Vial (60è et 79è) . Aidés par d’excellents arrêts de Laudu en fin de partie , les Marnais emportent le trophée . »

Reims : Laudu -Masclaux , Brutte , Richard – Thiébault , Duval – Lescarret , Béchard , Wrobel , Sibilotte , Leduc . entraîneur C. Prosdocimi

Saint-Etienne : Martin- Soulier , Auliac , Badel , Richard , Beretta , Perret , Champion , Solnon , Krol , Vial .

1967-1968 : F.C. Martigues -Stade de Reims : 2-2 (Sources : site de Martigues et Tony Verbicaro ).

Après avoir éliminé les Lensois en demi-finale ( 1-1 , 6 corners à 5) , les Rémois affrontent Martigues le 15 Juin 1968 en Avignon . Après une lutte acharnée ( 2-2 à l’issue du temps réglementaire – doublé de Jean-François Jodar pour Reims , puis 7 à 7 à l’issue de l’épreuve des tirs de corner ) , le FC Martigues remporte l’épreuve au bénéfice de la plus petite moyenne d’âge entre les deux équipes ( 238 ans pour les Martégaux et 240 ans pour les Rémois ) . L’équipe rémoise alignée par l’entraîneur Courtois était la suivante : Manet , Garnotel , Urbany (Lesueur ,67è) Lefèvre , Bruffaut , Huet , Binet , Roussy , Jodar , Czekaj , Schaller .

1976-1977 : Nîmes Olympique – Stade de Reims : 3-1 (Sources Tony Verbicaro et Football 78 de Jacques Ferran et Jean Cornu).

En lever de rideau de la demi-finale de Coupe de France OGC Nice – Stade de Reims , au Stade du Ray , le 11 Juin 1977 , nos juniors , qui ont éliminé ceux d’Auxerre en quart (2-0) , puis ceux de Nantes en demi (4-1) affrontent le Nîmes Olympique . Menés 3-0 au bout de 20 minutes – buts de Puppo (1è) , Castagnino (3è et 20è) , score à la mi-temps , nos rémois réduiront le score par Jaffrés (68è) .

Nîmes : Esclassan – Vierjon , Roubaud , Folcher , Duisit , Duch (puis Comte) , Sabatier , Dubourdeaux (puis Benlloch) , Aimé , Puppo , Castagnino .

Notre entraîneur , Michel Leblond , avait aligné :

Velud – Gosset (Bardou ,46è) , Prince , Leclair , Ponsart – Jaffrés , Vercruysse , Mathou – Gonzales , Beau , Lindecker (Bertolino,75è) .

JF est supporter des Anciens
Email à cet auteur | Tous les Articles par JF

Une Réponse »

  1. Bonjour à tous,
    Je viens par ces quelques mots souhaiter au nom de l’Association des Anciens joueurs du Stade de Reims, beaucoup de réussites à Franck Chalençon, son staff et aux joueurs qui composent l’équipe de Gambardella qui affronte l’AJ Auxerre ce soir au Stade de France. Volonté, courage et désir de réussir ensemble quelque chose de grand.
    De tout coeur avec vous.
    Paatrice Buisset et tous les anciens du Stade de Reims

Laisser un Commentaire